Société des Antiquaires de Normandie

Accueil > Publications > Les Mémoires > Tome XLII (2008)

Tome XLII (2008)

lundi 18 août 2008, par lduhault

Lillebonne, l’antique Juliabona gallo-romaine, capitale du pays de Caux, joua un rôle important au Moyen Âge ; châtellenie des rois-ducs de Normandie, elle accueillit deux conciles en 1080 et 1162, avant d’être donnée au turbulent Renaud de Dammartin et d’être confisquée par le roi de France. À la fin du XIIIe siècle, elle devint possession de la famille d’Harcourt ; le château fut le fleuron de cette famille normande en face de Tancarville, le château des chambellans.

L’architecture du château fut à la mesure de cette histoire mouvementée : un ensemble résidentiel de qualité, dont le grand logis Henri II anéanti en 1832, une tour maîtresse circulaire remarquable, due à Philippe Auguste, une seconde tour maîtresse octogonale, construite par le maréchal Jean II d’Harcourt, en constituaient les éléments marquants.

À l’aide des comptes de la châtellenies entre 1360 et 1430, et des nombreuses représentations romantiques du château, il est possible de faire revivre cet édifice aux temps de sa splendeur, et de le restituer en utilisant les techniques modernes, pour proposer au lecteur une promenade historique dans une architecture princière du Moyen Âge.

- Éditer un Bon de Commande.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.