Société des Antiquaires de Normandie

Accueil > Musée & collections > Le Musée des Antiquaires > L’histoire du Musée continue

L’histoire du Musée continue

jeudi 10 avril 2003


Le dépôt d’une collection privée dans un musée ne signifie pas la fin de cette collection. Collecter des objets utiles à la connaissance de la Normandie ancienne, telle est encore l’une des tâches de la Société des antiquaires.

C’est pourquoi, depuis la seconde Guerre mondiale, d’importants dons ont été faits à la Société, comme par exemple des fragments lapidaires sculptés ou encore une très importante collection de billets de confiance de l’époque révolutionnaire (collection Couriot).

Il est donc permis aux personnes qui désireraient transmettre aux générations futures des objets intéressant l’histoire, la géographie, l’ethnologie, l’archéologie etc. de la Normandie, d’honorer la Société par un don [1].

Les amis de l’art et de l’histoire savent que depuis 1824, la Société des antiquaires de Normandie s’efforce de préserver le patrimoine monumental et intellectuel de la Normandie et d’en faire connaître à tous l’intérêt, notamment par les collections de son Musée, essentiellement présentées dans le cadre du Musée de Normandie.

Le Musée des antiquaires de Normandie appartient au label Musée de France, défini par la Loi 2002-5 du 4 janvier 2002. Ses collections sont en parties déposées au Musée de Normandie, Musée de France, au Château de Caen.


[1Les dons et legs faits à la Société des antiquaires de Normandie ne sons pas soumis à droit de succession, en vertu de sa reconnaissance d’Utilité publique.