[Image : Logo de la S.A.N.]
Société des antiquaires de Normandie
Accueil  ››  Publications  ›› Tome XL

Tome XL

Vincent Juhel (Dir.), Arcisse de Caumont (1801-1873). Érudit normand et fondateur de l’archéologie française, 514 p., 2004. 35 €

Fondateur de nombreuses sociétés savantes (dont la S.F.A), Arcisse de Caumont est célèbre pour son action en faveur de la sauvegarde des monuments et de la connaissance du patrimoine. Auteur des premiers manuels d’histoire de l’art, il a organisé des cours publics et gratuits d’archéologie monumentale et écrit de très nombreux articles spécialisés. Son œuvre est multiple car il s’est également passionné pour l’agronomie, les sciences naturelles, la lecture publique et l’éducation populaire. Partisan convaincu de la décentralisation administrative et culturelle, il a su fédérer les énergies en organisant, en France comme à l’étranger, un réseau associatif d’amateurs. Ses héritiers, antiquaires ou membres de la S.F.A poursuivent aujourd’hui une œuvre entamée il y a bientôt deux siècles.

Contenu du volume - contents :

Lucien Musset (†), Avant-propos.

1ère partie - Caumont, un homme du premier XIXe siècle.

Jean Laspougeas, La Normandie au temps de Caumont. Yves Bottineau-Fuchs, La redécouverte de l’archi-tecture médiévale dans la peinture : l’exemple normand. Guy Héraud, La jeunesse d’Arcisse de Caumont : l’écolier, l’étudiant, le provincial à Paris. Claude Pareyn, Arcisse de Caumont, acteur du renouveau des sciences naturelles. Françoise Legré-Zaidline, Caumont, un regard de géologue. Michel Guibert, Caumont et Charles de Gerville. François, Guillet, Caumont, un archéologue provincial. Bernard Huchet, Caumont et les progrès de l’économie provinciale.

2e partie - Caumont et la science de son temps.

Maylis Baylé, La théorie de l’art de Caumont. Guy Verron, Caumont et la naissance de l’archéologie moderne. Jean-Pierre Chaline, Caumont et les sociétés savantes françaises. Loïc Vadelorge, La commission départementale des antiquités de la Seine-Inférieure et Caumont. Contribution à l’histoire de la décentralisation intellectuelle au XIXe siècle. Bernard Huchet, Les origines de la Société française d’archéologie. Arlette Auduc, Caumont et le service des Monuments historiques. Charlotte Robert, L’Institut des provinces : le détonateur d’une lutte pour la décentralisation intellectuelle. Christophe Boutin, Caumont décentralisateur. Liliane Desquesnes, Caumont et l’éducation. Vincent Juhel, Caumont, un communicateur-né ? Elizabeth Lewis, Les rapports avec les antiquaires anglais. Matthias Noell, Coryphée des archéologues français : Caumont et l’Allemagne.

3e partie - Caumont, le coeur d’une équipe.

Jean-Pascal Foucher, Léon de La Sicotière et Caumont. François Saint-James, Georges Bouet, artiste et archéologue normand. Charlotte Robert, Raymond Bordeaux et Caumont, une collaboration érudite à l’épreuve du temps. Jacky Maneuvrier, Charles Vasseur, collaborateur de Caumont pour la Statistique monumentale.

4e partie - Caumont aujourd’hui.

Jean-Michel Leniaud, L’actualité de Caumont. Emmanuel Luis, Le souvenir de Caumont, les effigies sculptées. Bernard Huchet, Les archives de Caumont. Vincent Juhel, Essai de bibliographie sur Caumont V. Juhel avec Cl. Clouet d’Orval, N. Lecervoisier et G.Lorieux, Bibliographie des travaux de Caumont.


Ce volume peut être acquis auprès de la Société au prix de 35 euros

-  Éditer un Bon de Commande.