[Image : Logo de la S.A.N.]
Société des antiquaires de Normandie
Accueil  ››  Histoire de la Société  ›› La création de la Société des antiquaires de Normandie (1824)

La création de la Société des antiquaires de Normandie (1824)

par Arcisse de Caumont

Comme le rappelle François Guillet, "la naissance de la Société des antiquaires de Normandie suit de peu la publication en 1820 des Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France de Nodier et Taylor, consacré à l’ancienne Normandie [1].

(JPEG)

Arcisse de Caumont (1801-1873) s’entoura alors de M. de Magneville, premier président de la Société, de Léchaudé d’Anisy, de l’abbé Gervais de La Rue, premier directeur, et de Pattu. Les premiers membres sont choisis parmi les personnalités du Calvados et des départements normands, mais également des châtelains, des érudits, des gens exerçant des professions libérales.

Dès l’origine, la Société choisit de recouvrir l’ensemble des départements de la Normandie. Pour cette province, cette création marque un tournant décisif dans les études historiques et archéologiques. Elle eut la particularité de rechercher, dès ses débuts, à étudier, faire connaître et conserver les monuments du passé.

Notes :

[1] F. Guillet, Naissance de la Normandie, Genèse et épanouissement d’une image régionale en France, 1750-1850, Caen, 2000, p. 271.