[Image : Logo de la S.A.N.]
Société des antiquaires de Normandie
Accueil  ››  Activités  ›› Séances de l’année 2012

Séances de l’année 2012

Dates des séances ordinaires pour 2012

Samedi 1er décembre 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, : « L’histoire monastique de l’abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives aux XIe et XIIe siècles, écrite par les moines mauristes aux XVIIe et XVIIIe siècles », par Mlle Indiana Caillard.

Samedi 3 novembre 2012

10 h Visite des collections lapidaires de la Société, déposées dans les réserves du musée de Normandie, par MM. Pascal Leroux, attaché de conservation du musée de Normandie et Étienne Faisant (sur inscription préalable).

14 h 30. Hôtel d’Escoville, : « L’esprit public dans le Calvados sous Napoléon Ier (1799-1815) », par M Sylvain Nicolle

Samedi 6 octobre 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, : « Le Grand Doyenné à Avranches, du manoir urbain médiéval à l’hôtel particulier moderne », par M. David Nicolas-Méry

Samedi 2 juin 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, : « Hommes, femmes et enfants à l’époque mérovingienne. Les morts racontent les vivants à partir de l’exemple de la nécropole de Saint-Martin-de-Fontenay (Calvados) », par Mme Anne Nissen-Jaubert et M. Aurélien Lupu.

Samedi 5 mai 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, : « Le cartulaire de l’abbaye de l’Estrée », par Mme Claire de Haas.

Samedi 14 avril 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville,

« Bibliographie historique de la lèpre en Haute-Normandie (1846-2011) » par M. Bruno Tabuteau.

« Identification de deux reliefs mithraïques retrouvés à Jort en février 2011 », par M. Julien Deshayes et par M. Vincent Hincker.

Samedi 3 mars 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, « Les bas-reliefs de la Reconstruction : art et architecture en Normandie (1945-1960) », par M. Patrice Gourbin.

Samedi 4 février 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, « De la propagande au culte : les enjeux de la notation musicale alphabétique normande », par M. Olivier Diard.

Samedi 7 janvier 2012

14 h 30. Hôtel d’Escoville, « Le château de Courseulles et l’architecture à Caen dans les années 1560 », par M. Etienne Faisant.