[Image : Logo de la S.A.N.]
Société des antiquaires de Normandie
Accueil  ››  Musée & collections  ›› Décembre 2003 - Cloche du manoir d’Urville (Calvados)

Décembre 2003 - Cloche du manoir d’Urville (Calvados)

Provient d’une chapelle seigneuriale (1538).


Pour clore l’année 2003, la première série des « objets du mois » se termine avec pour douzième objet, une cloche fondue au XVIe siècle.

DSAN-83-1178 (JPEG)

Il s’agit d’une cloche de bronze datée de l’an 1538. On peut y lire l’incription suivante :

+ MARIA ES MINE NAME ANNO D[omi]NI M D XXXVIII

Sa provenance est connue : elle servit à la chapelle du manoir d’Urville (Calvados, canton de Bretteville-sur-Laize). Cette origine pose cependant problème.

La chapelle en question n’est pas officiellement antérieure au XVIIe siècle (1604) ; elle aurait été construite à cette époque par les seigneurs du lieu, à la suite du déplacement de l’église paroissiale d’Urville. L’église actuelle, située dans le bourg, appartient en effet à la fin du XVIe siècle ou au début du 17e siècle.

-  Voir les église et chapelle Saint-Vigor à Urville

L’autre problème posé est celui de l’inscription en anglais du XVIe siècle. « Maria es mine name » signifie certainement « Maria is my name », que l’on traduirait en français par l’expression bien connue des campanologues : « J’ai été nommée Marie ».

Cette cloche manoriale, importée d’une manière inconnue en basse Normandie (par achat, vol, naufrage d’un navire anglais, ou d’une autre manière) pourrait avoir pour origine soit l’un des royaumes britanniques, soit l’une des Iles normandes de Jersey et de Guernesey.

Cet objet, conservé au Musée de Normandie, est inventorié sous le n° DSAN-83-1178.