[Image : Logo de la S.A.N.]
Société des antiquaires de Normandie
Accueil  ››  Musée & collections  ›› Juillet 2003 - Statue d’une déesse-mère

Juillet 2003 - Statue d’une déesse-mère

Découverte à Saint-Aubin-sur-Mer (Calvados) en 1943.


(GIF)

Bien connue des spécialistes de la Gaule romaine, la statue de la déesse mère de Saint-Aubin-sur-Mer est une pièce majeure de la Collection des antiquaires.

(JPEG)

Il s’agit d’une sculpture de calcaire taillé trouvée le 5 avril 1943 dans un puits, au lieu-dit le Castel, à Saint-Aubin-sur-Mer (Calvados). Les six morceaux retrouvés annonçaient une destruction volontaire, vraisemblablement aux commencements de l’époque chrétienne dans la région de Caen. Le visage de la statue comporte une importante lacune, ses membres sont partiellent brisés. Sa hauteur exceptionnelle (1,40 m) fait d’elle l’une des plus haute de France avec celle de Naix.

Ce bel objet de notre Musée a été classé monument historique en 1951.

Les déesse mères étaient avant tout considérées par les Gaulois et plus tard les Gallo-Romains, comme dispensatrices de fécondité et d’abondance. Elles appartiennent en effet au plus vieux fond religieux de l’humanité.

Elles protègent la vie, favorisent la procréation et figurent dans les petits sanctuaires domestiques. Les Musée des antiquités nationales présente notamment un lot de ces petites statues, en provenance de moulain-sur-Allier (Allier). Certaines déesses mères, plus monumentales, se trouvaient honorées dans des temples : c’était probablement le cas de la déesse mère de Saint-Aubin-sur-Mer, présentée ici, comme de la déesse mère de Naix-aux-Forges (Meuse), l’ancienne Nasium gallo-romaine, conservée au Musée de Bar-le-Duc.

(JPEG)

La déesse mère de Saint-Aubin a été déposée en 1983 au Musée de Normandie par la Société des antiquaires de Normandie.


EN LIGNE :

-  La Déesse mère de Saint-Aubin-sur-Mer 1 (Dossier Musée de Normandie)

-  La déesse mère de Saint-Aubin-sur-Mer 2 (Visite Musée de Normandie)

BIBLIOGRAPHIE :

en cours...